fbpx

Cher Jackson,
Je vous laisse cette note parce que je sais que le shérif de la ville est très occupé et je ne veux pas vous faire perdre votre temps. Dieu sait que j’ai déjà bien abusé de celui-ci.

Merci de m’avoir ramenée hier soir et… pour tout le reste. Je vous ai fait un panier de muffins aux myrtilles sauvages pour la gêne occasionnée. Cuisiner semblait approprié après m’être retrouvée nue dans votre salon.

Je n’étais pas moi-même hier soir. Je ne voulais pas vous embrasser ou caresser vos fesses ou vous poser toutes ces questions intimes. Merci d’avoir fait semblant d’aimer ça.

C’était très noble de votre part de dormir sur le canapé pendant que je faisais l’étoile de mer dans votre lit. Je n’ai pas pu m’empêcher de remarquer à quel point il était immense. Je parle du lit. Je le jure, je n’ai rien remarqué d’autre quand je suis partie le lendemain matin.

Comme vous le savez, Talbott’s Cove est une ville ridiculement petite et nous ne pourrons pas nous éviter. Non pas que j’en aie envie, bien sûr, mais je ne suis pas sûre de pouvoir vous regarder sans penser aux quarante différentes façons dont je me suis ridiculisée.

Au lieu de nous éviter, essayons d’être amis. Nous oublierons la nuit dernière… si c’est ce que vous souhaitez.

Merci de brûler cette note après l’avoir lue.

Annette

P.S : J’ai également préparé en vitesse des brioches à la cannelle. S’il vous plaît, savourez-les. Je ne suis pas sûre de savoir pourquoi, mais les brioches n’ont pas quitté mes pensées aujourd’hui.

Share This
Share on facebook
Share on twitter
Share on email
L'acheter ici

Books in This Series

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website.